CBD : quid de l’achat et de la consommation ?

Le CBD est au cœur de discussions constantes quant à sa situation juridique. Tantôt, on peut en consommer, tantôt il faut faire attention. En fin de compte, on s’y perd, car on est en réalité face à un flou juridique. On peut donc comprendre pourquoi bon nombre de personnes s’interrogent sur l’achat et la consommation de CBD. Si tel est également votre cas, voici quelques informations qui devraient vous aider à y voir un peu plus clair.

Le CBD n’est ni légal ni illégal en France en ce moment

De multiples enseignes de CBD ouvrent et ferment aussitôt parce que la loi n’est pas claire à propos du CBD. Si l’OMS déclare le CBD sans danger sur la santé et non susceptible de rendre dépendant son consommateur, la France reste imprécise sur le sujet. Le CBD n’est certes pas illégal, mais particulièrement encadré. Par exemple, il est illégal de consommer les fleurs de cannabis, mais ses graines et fibres sont utilisables sans problème.

Le CBD utilisé ne doit pas figurer au nombre des variétés interdites à cause de leurs propriétés stupéfiantes. En outre, il doit contenir un taux de THC en dessous de 0,2 %. D’ailleurs, le THC est particulièrement combattu en France en raison de ses propriétés psychoactives. Par conséquent, la teneur en THC autorisée dans le CBD ne l’est qu’au niveau de la plante et non pas dans un produit dérivé. Les seuls produits au CBD qui se vendent légalement en France sont d’ailleurs exempts de THC.

Acheter et consommer légalement du CBD, est-ce possible en France ?

Le THC est illégal en France, vous l’aurez compris. Seulement, les produits au CBD se vendent et se consomment en toute légalité. Vous pouvez donc en acheter dans des boutiques un peu partout dans la France ou en commander sur internet sans problème. De même, avec une ordonnance médicale, n’importe qui peut se procurer du CBD et même du cannabis médical au sein d’une pharmacie.

Si l’envie vous prend, vous pouvez aussi acheter du CBD pur, mais en veillant bien à connaître son taux de THC. Quand celui-ci se trouve au-dessus de 0,2 %, votre achat et votre consommation deviennent illégaux en France. Par ailleurs, il n’y a que les graines et les fibres de cannabis qui soient autorisées à la vente, et ce, sous certaines conditions.

En tout, le CBD demeure un produit à propos duquel il est impossible d’affirmer qu’il est légal ou non. Il y a juste un cadre normatif plus ou moins clair sur les conditions dans lesquelles il peut être commercialisé et consommé. Tant que le produit dérivé du CBD ne contient pas de THC ou que le CBD lui-même n’en contient que 0,2 %, vous êtes dans la légalité.

Quels produits à base de CBD acheter et consommer ?

Le CBD sert d’ingrédient pour la préparation d’une multitude de produits. Par exemple, il peut servir à préparer de l’E-liquide. C’est d’ailleurs sous cette forme spécifique que vous pouvez être certain d’acheter et de consommer du CBD en toute légalité. Vous pouvez également trouver comme produits au CBD en vente, des bonbons, du thé, du chocolat et une infinité d’autres produits. Il suffit pour cela de vous rendre dans des boutiques dédiées au CBD ou d’effectuer des recherches en ligne pour commander. Cela dit, avec cette dernière option, vous allez certainement tomber sur des produits à la teneur en THC bien supérieure à ce qui est autorisé en France.

Par exemple, aux USA, le cannabidiole est totalement légal. De fait, les produits en provenance de cet État n’étant pas soumis aux restrictions de la France quant au THC peuvent en contenir des taux importants. Il est donc essentiel de rester vigilant quant à la composition de chaque produit au CBD que vous souhaitez acheter en ligne.